rechercher :

définitions

abc (n.m.)

1.premiers rudiments, connaissances, d'un domaine.

2.premiers éléments de qqch qui s'organise, se construit (ex. les rudiments d'une théorie).

3.petit livre pour apprendre l'alphabet.

4.rudiments d'une connaissance, d'une technique.

Le Littré (1880)

ABC (s. m.)[a-bé-sé]

1. Petit livre contenant l'alphabet et la combinaison des lettres pour apprendre à lire aux enfants. Cet ABC est commode.

2. Fig. Le commencement, le rudiment d'un art, d'une science.

C'est le fondement et l'ABC de toute notre morale (PASC. Prov. 5)

L'enchanteresse Nérie Fleurissait lors, et Circé Au prix d'elle en diablerie N'eût été qu'à l'Abc (LA FONT. Coupe ench.)

Loc. Par Abc, par toutes les lettres de l'alphabet. Il l'a maudit par Abc, il lui a donné toutes les malédictions du monde.

Prov. Renvoyer quelqu'un à l'Abc, le traiter d'ignorant. Remettre quelqu'un à l'Abc, le remettre aux éléments.

HISTORIQUE

XIIIe s.Il vos apenra l'abc (F. et Contes, IV, p. 436)Lor novoz [neveux] sont avant chanoine, Qu'il aient apris l'abecé (ib. I, p. 305)

XIVe s.Pour ceste science plus clerement entendre, je veul exposer aucuns mos selon l'ordre l'a b c (ORESME Éth. 334)

XVe s.Nous avons tenu à l'escole le dit Henri dès ce qu'il fust mis à l'abeçoy (DU CANGE abecedarium.)

XVIe s.Rendre nos soldats autres qu'eux mesmes, les remettre à l'abc de leurs pas et paroles (D'AUB. Hist. II, 486)

proposition : lemmes