rechercher :

définitions

aboucher (v. intr.)

1.(vieux)mettre en rapport (deux personnes).

aboucher (v. trans.)

1.disposer ouverture contre ouverture deux conduits afin qu'ils communiquent.

Le Littré (1880)

ABOUCHER (v. a.)[a-bou-ché]

1. Mettre face à face, en conférence.

Je voulais en secret vous aboucher tous deux (MOL. l'Étourdi, IV, 1)

L'on doit l'aboucher avec vous (MOL. l'Av. II, 1)

S'ABOUCHER, v. réfl.

2. Conférer avec quelqu'un. Ils se sont abouchés, et sont convenus de la marche à suivre.

3. En anat. se dit de deux vaisseaux qui communiquent. Le canal thoracique s'abouche dans la veine sous-clavière.

HISTORIQUE

XVe s.Et savez où elle [une grotte, un conduit souterrain] vide, ni où elle abouche [débouche], dit messire Gautier (FROISS. II, III, 23)

XVIe s.Les refformés ne peurent faire autre chose que d'emplir et couvrir les canons, abouchés en terre, d'un grand amas de poudre et y mettre le feu (D'AUB. Hist. I, 157)Que trente chevaux legers de part et d'autre, six heures devant que s'aboucher [venir en conférence], descouvriroient la campagne (LANOUE 557)

ÉTYMOLOGIE

À et bouche ; aboucher à Genève veut dire coucher sur la bouche, sur le ventre.