rechercher :

Le Littré (1880)

ABRÉVIATEUR (s. m.)[a-bré-vi-a-teur]

1. Auteur qui abrége l'ouvrage d'un autre.

Eusèbe, son abréviateur [de Moïse], qui entasse tant de fables (VOLT. Dial. 24, 17)

[Pour le plan de l'ancienne Carthage] nous sommes réduits aux abréviateurs latins, tels que Florus et Velleius Paterculus (CHATEAUB. Itin. III, 171)

2. Se dit à Rome des officiers du parquet qui dressent les minutes et les bréviatures des lettres apostoliques.

ÉTYMOLOGIE

Voy. ABRÉVIATION.