rechercher :

Le Littré (1880)

ACAGNARDER (v. a.)[a-ka-gnar-dé]

1. Rendre cagnard.

La mauvaise compagnie l'a acagnardé (Acad.)

2. S'acagnarder, v. réfl. Devenir cagnard. S'acagnarder dans un fauteuil. Ces enfants se sont acagnardés au coin du feu.

Loc. vicieuse : acagnardir ou s'acagnardir. Ce verbe est de la conjugaison en er.

HISTORIQUE

XVIe s.Je ne me peux contenter de moi mesme, me voyant ici oisif, acagnardé à un foyer (YVER 563)Vous avez secouru des personnes qui estoient dans les rues ou accagnardées près du feu ; je vous demande l'aumosne pour des gens qui servent nuit et jour (HENRI IV Lettres.)

ÉTYMOLOGIE

À et cagnard ; Genevois, s'acagnardir et aussi s'acagner, se blottir.