rechercher :

définitions

accablant (adj.)

1.qui accable.

2.qui dévaste.

Le Littré (1880)

ACCABLANT, ANTE (adj.)[a-kâ-blan, blan-t']

1. Qui accable. Un poids accablant. Une charge accablante. Une douleur accablante. Des reproches accablants.

A ces mots, Idoménée parut comme un homme qu'on soulage d'un fardeau accablant (FÉN. Tél. XII)

Les affaires les plus désagréables, les embarras les plus accablants, les dégoûts et les déboires les plus affreux (BOURD. Pensées, t. III, p. 142)

Le nombre des matériaux nécessaires devient toujours plus accablant pour le géographe, et, s'il se pique de précision, tous ceux qu'il peut recouvrer lui sont nécessaires (FONTEN. Éloges, Delisle.)

Les remarques sont jugées accablantes pour M. de Cambrai (BOSSUET Lett. quiét. 371)

Ces foudroyants regards, ces accablants reproches (TH. CORN. Ari. IV, 5)

Ah ! penser accablant où mon coeur s'abandonne ! (CAMPIST. Andron. V, 4)

Il n'avait répondu que par un silence accablant à ses supplications (MASS. Prière, 2)

Mais qu'il est accablant de parler de sa honte ! (VOLT. Brut. II, 1)

2. Importun, incommode. Un homme accablant. Visites accablantes.

Il se met avant ou après le substantif : Une nouvelle accablante ; une accablante nouvelle.

proposition : lemmes