rechercher :

définitions

accoupler (v. trans.)

1.joindre, réunir par deux.

Le Littré (1880)

ACCOUPLER (v. a.)[a-kou-plé]

1. Disposer par couples, deux à deux. Ces deux personnes sont mal accouplées. Accoupler des boeufs, les mettre ensemble sous le joug. Accoupler des mots qui ne vont pas ensemble.

Les âmes humaines veulent être accouplées pour valoir tout leur prix (J. J. ROUSS. Hél. II, 13)

2. En parlant des animaux, apparier le mâle et la femelle.

3. S'accoupler, v. réfl. S'unir pour la reproduction, en parlant des animaux. Les ours s'accouplent au commencement de l'hiver.

HISTORIQUE

XIIe s.Si's [si les] acoplons deus et deus as chevaus (Ronc. 150)

XIIIe s.Deus ciens [chiens] acoplés (Ch. d'Ant. VI, 502)Moult menace Tybert et jure, à lui se voudra acoupler [assaillir], Se jamais le puet encontrer (Ren. 2499)Li braconier les chiens descoplent ; Et li brachet au leu s'acoplent ; Et Ysengrin moult se herice (Ren. 1222)Li veneres sans plus d'arest A fait acopler les levriers (ib. 22337)Leurs engins avoient si acouplez aus chauciées que l'ost avoit fait pour boucher le flum, que nulz n'osoit aler aus chas chastiaus (JOINV. 223)

XIVe s.Au mast [ils] ont les enfants loiés [liés] et acouplés, Et il reclaiment Dieu, qui en crois fu penés (Baud. de Seb. IX, 500)Laiens y ot pillars qui firent à blasmer ; Bertran les fit trestous lier et acoupler (Guesclin, 20383)

XVe s.Si ce diable le commença à acoupler et le bon chevalier de soi defendre (L. XI Nouv. 70)

XVIe s.Jamais l'homme ne voudroit s'accoupler avec la femme (PARÉ XVIII, 1)Force haims [hameçons] dont il accouployt souvent les hommes et les femmes, en compaignies où ils estoyent serrez (RAB. Pant. II, 16)Il acoubla les doigz, de mode que le pouce dextre touchoyt le guausche, et le petit guausche touchoyt le dextre (RAB. Pant. II, 19)C'est mal accouplé, ce me semble, Vivre à l'aise et savoir ensemble (MAROT IV, 155)Car si tu as des mots tant seulement soucy, Tu seras bien grossier et lourdaut, ce me semble, Si par art tu ne peux en accoupler ensemble Quelque peu.... (DU BELLAY IV, 85, recto.)Il meit aussi tost la main à l'espée ; mais ainsi comme ilz estoient accouplez ensemble [aux prises].... (AMYOT Alex. 27)

ÉTYMOLOGIE

À et couple ; Berry, accoubler.