rechercher :

définitions

accroc (n.m.)

1.rupture, fente, déchirure provoquée par ce qui accroche.

2.(figuré)difficulté qui empêche de poursuivre une action.

3.(ellipse;figuré)violation ponctuelle et légère (d'une loi ou d'un règlement).

4.(ellipse;figuré)dommage, préjudice.

5.(JO)Détérioration localisée d'un support d'enregistrement qui se traduit par une perte de l'information ou l'apparition d'un signal parasite.

Note :Selon la nature du défaut, on utilise divers termes imagés comme « clic », « crac », « tache », « éclair », « crachement » ou « cerne ».
(Arrêté du 10/10/1985 - date de la publication : 22/09/2000 - éd. commission de la culture et de la communication)

Le Littré (1880)

ACCROC (s. m.)[a-kro ; le c ne se lie jamais : Un accroc à la robe ; dites un a-kro à la robe. Au plur. des akro, ou, suivant d'autres, des a-krô]

1. Déchirure faite par ce qui accroche, un clou, une épine, etc. Votre robe a un accroc.

2. Ce qui accroche. J'ai rencontré un accroc qui a déchiré mon habit.

3. Fig. Ce qui retarde, ou empêche la conclusion d'une affaire, d'une entreprise, etc. Cette négociation allait bien, mais il est survenu un accroc.

Il [le diable] emporte polichinelle ; Autre accroc fait à la douleur [nouvelle distraction] (BÉRANGER Les Nègres.)

ÉTYMOLOGIE

À et croc.