rechercher :

définitions

acoquiner (v. pron.)

1.(vieux)se lier (à une personne douteuse).

Le Littré (1880)

ACOQUINER (v. a.)[a-ko-ki-né]

1. Faire contracter des habitudes, des attachements.

Et je crois tout de bon que nous les verrions [les femmes] nous courir, sans tous ces respects et ces soumissions où les hommes les acoquinent (MOL. Princ. d'Él. III, 3)

2. S'acoquiner, v. réfl. S'attacher trop, s'adonner trop.

On s'acoquine à servir ces gredins-là, je ne sais pourquoi (REGNARD La Sérén. 9)

Il est familier.

HISTORIQUE

XVIe s.Ils se souillent en se pensant delecter, et, s'acoquinans aux escrits de mensonge, ils desdaignent ceuz où reluit la verité (LANOUE 146)Tous les hommes sont accoquinez à leur estre miserable (MONT. III, 197)Six mois après, vous raurez si bien accoquiné vostre estomach que.... (MONT. IV, 289)Si vous vous acoustumez d'aynsi accocquiner, les gens vous tiendront pour ung belistre deshonté (PALSGR. p. 504)

ÉTYMOLOGIE

À et coquin ; bourguig. s'écôquignai.