rechercher :

définitions

administration (n.)

1.ensemble des services et des agents chargés de l'administration de l'État.

administration (n.f.)

1.action d'administrer, de gérer ou diriger une organisation.

2.action de gérer les affaires publiques ou privées.

3.action de conférer un sacrement.

Administration (n.f.)

1.organisation qui est en charge de l'administration politique (ex. le gouvernement a réduit des taxes; la demande a été transmise aux plus hautes autorités).

Le Littré (1880)

ADMINISTRATION (s. f.)[a-dmi-ni-stra-sion]

1. Gestion, conduite, des affaires publiques ou privées. L'administration du Trésor. Il leur confia l'administration des biens publics. Avoir l'administration d'une province, d'un hôpital. Vous êtes chargé de l'administration de ces biens. Dans l'administration des choses temporelles. Entrer dans l'administration des affaires. On vous regardait comme un homme à l'épreuve dans l'administration de votre charge.

Jonathan prit l'administration du royaume (BOSSUET Polit.)

Protésilas, à qui j'avais confié l'administration de mes plus grandes affaires (FÉN. Tél. XIII)

Cherchez dans vos impositions et dans vos administrations publiques ces proportions de justice et de charité (FLÉCH. II, 219)

2. L'administration de la justice, l'exercice de la justice avec autorité publique. Chargé de la principale administration de la justice. Pur et ferme dans l'administration de la justice.

3. Avec un sens actif, en parlant de celui qui administre. Solon réduisit à dix ans l'administration des archontes. La loi établissait les magistrats ; c'était elle qui châtiait leur mauvaise administration. Ce qui couronna sa glorieuse administration. Sous l'administration du grand Colbert. Il n'y eut, sous l'administration de Louis XIV, qu'une seule conspiration.

4. Absolument, l'administration, la gestion des affaires publiques. La science de l'administration. Entrer dans l'administration. Se tenir éloigné de l'administration.

5. Corps d'administrateurs et d'employés chargés collectivement de quelque partie de l'administration publique. L'administration des contributions indirectes. On emploie aussi administration pour gouvernement, considéré surtout dans son action administrative. L'administration a fait connaître ses intentions par une circulaire aux préfets.

6. L'administration des sacrements, l'action de conférer les sacrements.

7. Au plur. Secours spirituels.

Voilà les opérations et les administrations du Saint-Esprit (FLÉCH. III, 105)

Soit dans nos délibérations, soit dans nos administrations (FLÉCH. Serm. II, 218)

8. Maison religieuse qui ne contenait qu'un petit nombre de religieux.

HISTORIQUE

XVe s.[Le duc d'Anjou] pour ce temps, de droit avoit le regard et l'administration dessus ses freres (FROISS. II, II, 135)

XVIe s.Disant que où l'aministration du royaume lui aviendroit, qu'il les feroit filer [les femmes d'Hérode] avec les esclaves et servantes (JOSEPHE Guerre, I, 17, Trad. de DES ESSARS.)Ils veulent que pour eulx les aultres soient nonchalans et oublians du devoir en l'administration d'un magistrat, en leurs jugements et en leurs actions (AMYOT De la mauvaise honte, 19)Non qu'il eust ainsi soigneusement fait ce procès verbal de toute son administration pour approuver sa foy.... (AMYOT Cat. d'Ut. 51)

ÉTYMOLOGIE

Provenç. administracio, aministracio ; espagn. administracion ; ital. amministrazione ; de administratio, d'administrare, administrer.