rechercher :

définitions

entorse (n.f.)

1.lésion d'une articulation par brusque distension.

2.entorse par distension des ligaments d'une articulation.

3.(ellipse;figuré)violation ponctuelle et légère (d'une loi ou d'un règlement).

4.(ellipse;figuré)dommage, préjudice.

5.(figuré)fait ne pas respecter un règlement.

Le Littré (1880)

ENTORSE (s. f.)[an-tor-s']

1. Distension violente et subite des ligaments et des parties molles qui entourent les articulations et particulièrement celles du pied.

Bomston à demi ivre se donna en courant une entorse qui le força de s'asseoir ; sa jambe enfla sur-le-champ, et cela calma la querelle mieux que tous les soins que M. Dorbe s'était donnés (J. J. ROUSS. Hél. I, 56)

2. Fig. et familièrement. Donner une entorse à quelqu'un, lui enlever une partie de son crédit.

Pelletier de Sousi, conseiller d'État, avait reçu une entorse de la probité de son frère (SAINT-SIMON 69, 136)

Donner une entorse à un texte, le détourner de son véritable sens. Donner une entorse à la vérité, l'altérer. Donner une entorse au bon droit, le méconnaître.

HISTORIQUE

XVIe s.Mieulx qu'un luicteur, avec toute sa force, Ne lui sçauroit donner la moindre entorse [croc en jambe] (AMYOT Com. refréner la colère, 37)On chastre aussi les taureaux en leur estordant les genitoires avec des tenailles.... les plaies venantes de l'entorce.... (O. DE SERRES 290)

ÉTYMOLOGIE

En 1, et tors, anc. part. de tordre.

ENTORSE (s. f.)[an-tor-s']

Résidu de la cire fondue.

ENTORSÉ, ÉE (adj.)[an-tor-sé, sée]

Terme de chirurgie. Qui a éprouvé une entorse. Pied entorsé.