rechercher :

définitions

entortillement (n.m.)

1.action de tortiller qqch dans, ou autour de qqch. État de ce qui est entortillé.

Le Littré (1880)

ENTORTILLEMENT (s. m.)[an-tor-ti-lle-man, ll mouillées, et non en-tor-ti-ye-man]

1. Action de ce qui s'entortille autour d'une chose ; état d'une chose entortillée autour d'une autre.

2. Par extension.

Ce que je demande, c'est qu'on ne me force pas d'admirer les entortillements des vallées des Alpes (CHATEAUBR. Mont-Blanc, 142)

3. Fig. Embarras, obscurité du style. Il y a de l'entortillement dans cette phrase.

Quel entortillement dans tout ce discours ! (BOSSUET Rem.)

Ces correctifs ne sont que de vrais entortillements capables de tourner les têtes (BOSSUET Relat.)

HISTORIQUE

XVIe s.Estans deceus de tels entortillemens, nous sommes distraits par beaucoup de dieux divers (CALV. Inst. 67)Les boyaux ont esté faits avec plusieurs revolutions ou entortillemens, afin que.... (PARÉ I, 15)Les jettons des haies, agencées par entortillements et entre-las, les rendent de belle representation (O. DE SERRES 742)

ÉTYMOLOGIE

Entortiller.