rechercher :

définitions

entraver (v. trans.)

1.mettre des entraves à.

2.(figuré)mettre un frein, contenir (ex. refréner ses désirs).

entraver (v.)

1.être un obstacle (à qqch) " elle gêne la progression de notre projet "

2.mettre une gêne (à une action) " Le corset que je dois porter gêne mes mouvements "

Le Littré (1880)

ENTRAVER (v. a.)[an-tra-vé]

1. Mettre des entraves. Entraver un cheval.

Terme de fauconnerie. Accommoder les jets de l'oiseau de manière qu'il ne puisse se déchaperonner.

2. Fig. Embarrasser, gêner. Entraver des opérations, la marche des affaires.

3. S'entraver, v. réfl. Se prendre dans des entraves.

Fig. Se faire mutuellement obstacle. Ils s'entravent en sollicitant le même poste.

HISTORIQUE

XVe s.Poulain entravé (COQUILLART Enqueste entre la simple et la rusée.)

XVIe s.Tantost la peur nous cloue les pieds et les entrave (MONT. I, 62)Je ne puis souffrir d'aller desboutonné, ils se sentiroient entravez de l'estre [boutonnés] (MONT. I, 260)Il n'est plus temps de regimber quand on s'est laissé entraver (MONT. III, 322)

ÉTYMOLOGIE

Entraves ; provenç. entravar.