rechercher :

définitions

entre (prp.)

1.dans l'intervalle de temps qui sépare des faits, des dates.

2.marque la comparaison.

3.dans l'espace qui sépare des personnes ou des choses ; dans un intervalle x et y, une alternative x, y, z.

4.(vieux)préposition marquant un lien entre un cardinal et un ensemble.
ex.
trois de nos chats sont joueurs.
parmi nos chats, trois sont joueurs

Peut engendrer une fonction combinatoire entièrement définie :
3 des 5 chats sont joueurs.

5.(figuré)à l'intérieur, au milieu de.

Le Littré (1880)

ENTRE (prép.)[an-tr']

1. Dans l'espace qui sépare deux ou plusieurs objets. Il est assis entre eux deux. Tours est entre Paris et Bordeaux. Ce bataillon se trouva entre deux feux.

Les dangers qu'il avait courus entre Scylla et Charybde (FÉN. Tél. I)

Hermione, seigneur, arrêtera vos coups ; Ses yeux s'opposeront entre son père et vous (RAC. Andr. I, 2)

Il [Jésus-Christ] vint se mettre entre ses foudres [de Dieu] et nos crimes (MASS. Carême, Pass.)

Entre les deux empires il se forma des déserts ; entre les deux empires on fut toujours sous les armes (MONTESQ. Esp. XXI, 16)

Vous me laisserez vivre entre ces murs sacrés Que de vos ennemis mon bras a délivrés (VOLT. Irène, II, 2)

Ils [les deux hôtes] se quittèrent pour mettre de grandes régions entre leurs tombeaux (CHATEAUBR. Génie, II, VI, 3)

Familièrement. Mettre quelqu'un entre quatre murailles, le mettre en prison.

Entre deux eaux, sous l'eau. Nager entre deux eaux.

Entre deux vins, dans un état voisin de l'ivresse.

Pour éviter bien des maux, Veut-on suivre ma recette, Que l'on nage entre deux eaux, Et qu'entre deux vins l'on se mette (BÉRANG. P. coups.)

Entre quatre yeux (on prononce entre quatre-z-yeux), seul à seul, sans témoins.

Regarder quelqu'un entre les deux yeux, le regarder fixement.

Entre les bras, sur le sein. Les enfants mouraient entre les bras de leurs mères.

Dites-moi, monsieur, être entre les bras comme vous dites, ou être dans les bras comme dit Quinault, cela est-il synonyme ? (DU MARSAIS Lettre d'une jeune demoiselle.)

Entre les mains de, au pouvoir de....

Dieu tient le coeur des rois entre ses mains puissantes (RAC. Esth. I, 1)

Mon bonheur est entre vos mains (BARON Homme à bonnes fort. I, 1)

Entre ses mains, en parlant d'un médecin, d'un avocat, d'un professeur, d'un directeur de conscience, etc. signifie être traité par lui, être sous sa direction, etc.

De quarante-deux malades....il [Hippocrate] avoue qu'il n'y en a eu que dix-sept qu'il ait guéris, et que tous les autres sont morts entre ses mains (ROLLIN Hist. anc. t. XIII, liv. XXVI, ch. 4, § 1)

Entre quatre planches, dans le cercueil.

Entre ciel et terre, dans l'air, au-dessus du sol. Il a fini ses jours entre ciel et terre, il a été pendu.

Fig. Entre les deux, ni bien ni mal. Est-elle laide ? Entre les deux.

Terme de marine. Un bâtiment a le vent entre deux écoutes lorsqu'il est poussé par un vent de l'arrière.

Fig. Se trouver pris entre la vergue et les rabans, être dans une situation imprévue et fâcheuse.

2. Il se dit des objets intellectuels, moraux, abstraits. L'homme placé entre le vice et la vertu. Flotter entre la patience et la crainte. Un état moyen entre la pauvreté et les richesses.

On ne met point, dans cette ville, de différence entre les voluptés et les besoins (MONTESQ. Temple de Gnide, 4)

Être entre la vie et la mort, être dans un danger imminent, près d'expirer.

Incertain de sa condition, entre la mort et la vie (BOSSUET Hist. II, 4)

3. Il se dit, en un sens analogue, d'un intervalle qui n'est qu'idéal, moral, entre les personnes. Se tenir entre deux partis.

Fatigué de me trouver entre deux hommes que je ne pouvais accorder (FÉN. Tél. XIII)

L'être suprême enfin, placé entre les rois oppresseurs et les peuples opprimés, pour effrayer les rois et venger les peuples ; tel est l'objet de ce Petit Carême, digne d'être appris par tous les enfants destinés à régner (D'ALEMB. Éloges, Massillon.)

4. Dans un temps qui suit une époque et en précède une autre. Entre midi et une heure. Entre deux soleils. Entre le lever et le coucher du soleil.

Entre ces deux conférences, la compagnie [l'Académie française] permit à MM. Racine, la Fontaine et Despréaux, amis de Furetière dès l'enfance, d'aller le voir au nom de tous, pour le disposer à donner des marques de sa soumission (D'OLIVET Hist. Acad. t. II, p. 45, dans POUGENS)

Entre temps, pendant ce temps-là.

Entre la poire et le fromage, voy.

FROMAGE

.

Entre chien et loup, voy.

CHIEN

.

Entre ci et là, voy.

CI

.

5. Il exprime le rapport que des personnes ou des choses ont l'une avec l'autre. L'accord conclu entre la France et l'Angleterre. Il y a procès, querelle, amitié, inimitié entre ces gens-là. Qu'y a-t-il de commun entre vous et moi ? Ressemblance, différence entre deux choses. La liaison que ces questions ont entre elles. Ils s'aident entre eux. Ils parlaient entre eux. Entre amis il ne faut point de cérémonie. Entre vous et moi, c'est à la vie à la mort.

L'union qui est entre les hommes n'est fondée que sur cette mutuelle tromperie, et peu d'amitiés subsisteraient, si chacun savait ce que son ami dit de lui lorsqu'il n'y est pas (PASC. Pensées, part. I, art. 5)

Croire que nous pouvons partager ce coeur entre la créature et Dieu, entre notre passion et Dieu (BOURDALOUE Purification de la Vierge, Myst. t. II, p. 254, dans POUGENS.)

Entre le pauvre et vous, vous prendrez Dieu pour juge (RAC. Athal. IV, 3)

Que le Seigneur qui nous entend soit entre vous et nous (SACI Bible, Juges, XI, 10)

Il lia avec lui une étroite amitié qui depuis ne se démentit jamais, chose assez rare entre deux personnes du premier mérite, et qui courent la même carrière (ROLLIN Hist. anc. Oeuvr. t. XI, 1re part. p. 170, dans POUGENS.)

Et que ce Dieu soit juge entre Séide et moi (VOLT. Fanat. v, 4)

Il faut de la justice entre le prince et le sujet ; de la tendresse entre le père et le fils ; de la fidélité entre la femme et le mari ; de la subordination entre les frères ; de la concorde entre les amis (DIDEROT Opinions des anc. phil. (Chinois).)

Homme petit et faible, qu'y a-t-il entre Caton et toi ? (J. J. ROUSS. Hél. III, 22)

6. Soit dit entre nous, ou, elliptiquement, entre nous, c'est-à-dire que cela ne soit pas redit à d'autres, mais de vous à moi seulement. Soit dit entre nous, je le crois fort ignorant.

C'est un homme, entre nous, à mener par le nez (MOL. Tart. IV, 6)

Allez, c'est se moquer ; votre femme, entre nous, Est, par vos lâchetés, souveraine sur vous (MOL. Femmes sav. II, 9)

Ceci soit dit entre nous deux (SÉV. 12)

Ce soin d'immoler tout à son pouvoir suprême, Entre nous, avait-il d'autre objet que vous-même ? (RAC. Esth. III, 1)

Est-il donc, entre nous, rien de plus despotique ? (VOLT. Brutus, II, 2)

Entre vous et moi, même sens.

....C'est, entre vous et moi, Auprès d'un philosophe un fort chétif emploi (REGNARD Distrait, II, 4)

Entre nous, signifie aussi sans personne d'étranger. Nous dînerons entre nous.

Familièrement. Entre nous tous, c'est-à-dire nous ensemble ; entre eux tous, c'est-à-dire eux ensemble. Ils n'avaient entre eux tous que sept francs à dépenser.

Entre et un pronom personnel au pluriel, signifie souvent sans sortir de la classe où l'on est. Ils se marient entre soi, entre eux.

Les véritables sages vivent entre eux retirés et tranquilles (VOLT. Babouc.)

7. Au nombre de, parmi.

Que la voix commune des hommes A fait asseoir entre les dieux (MALH. VI, 8)

Ayant considéré combien un même homme, avec son même esprit, étant nourri dès son enfance entre des Français ou des Allemands, devient différent de ce qu'il serait s'il avait toujours vécu avec des Chinois ou des cannibales (DESC. Méth. II, 4)

[Rome] Vous prépare déjà des temples, des autels, Et le ciel une place entre les immortels (CORN. Cinna, v, 3)

Les gens de Cornélie, entre qui les Romains Ont déjà reconnu des frères, des germains (CORN. Pomp. IV, 1)

Certain chagrin conçu dans l'esprit de la reine M'a fait, entre autre avis, estimer à propos De l'envoyer.... (ROTROU Bélis. III, 6)

Vous que l'Orient compte entre ses plus grands rois (RAC. Bérén. I, 1)

Et s'il te faut chercher, ce n'est qu'entre les morts (RAC. Alex. IV, 1)

Distinguait-on entre les premiers fidèles ceux qui étaient du monde de ceux qui n'en étaient pas ? (MASS. Carême, Samarit.)

Entre autres, se dit quand on veut désigner d'une façon particulière quelqu'un ou quelque chose. J'ai visité les principales bibliothèques de l'Italie, entre autres celles de Rome.

Entre tous, au suprême degré. C'est une chose injuste entre toutes.

Brave entre les braves, extrêmement brave.

8. Il exprime aussi distribution, séparation, distinction, choix.

Il se distingue entre tous ses disciples (LA BRUY. Disc. sur Théophraste.)

Quintilien n'ose décider entre ces deux grands orateurs [Démosthène et Cicéron], quoique pourtant il semble laisser entrevoir quelque prédilection et un penchant secret pour Cicéron (ROLLIN Traité des Ét. IV, 1)

Il fit le partage entre tous les alliés avec une grande équité (ROLLIN Hist. anc. Oeuvres, t. III. p. 448, dans POUGENS)

Entre quels attentats faut-il que je choisisse ? (VOLT. Alz. v, 5)

9. Entre, c'est-à-dire tant de l'un que de l'autre. Entre pièces de 5 francs et pièces de 20 francs, il y avait dans cette bourse 200 francs.

10. D'entre, du milieu de.

Six jours avant la pâque, Jésus vint à Béthanie, où il avait ressuscité Lazare d'entre les morts (SACI Bible, Év. de St Jean, XII, 1)

Parmi. Quelqu'un d'entre vous....

11. Par entre, par l'intervalle de.

Il fallait aller aux ennemis par entre les deux villages (SAINT-SIMON 12, 135)

REMARQUE

L'e final de entre s'élide dans les composés de ce mot : entr'acte, s'entr'aider, etc. mais dans tous les autres cas on n'emploie pas l'apostrophe : entre eux, entre elles, entre autres, entre onze heures et midi.

HISTORIQUE

XIe s.E le surplus les orphanins et les parents departent [partagent] entre els (Lois de Guill. 9)Entre ses poinz [il] tenoit s'hanste fraisnine (Ch. de Rol. LV)

XIIe s.[Ces choses] Pais senefient entre paienes lois (Ronc. p. 7)Entr'als [eux] sont bien li mile chevalier (ib. p. 37)Mort [il] le trebuche entre mil Arabiz (ib. p. 63)[Ils] Dient entr'eux : Franc ont les porz passés (ib. p. 96)Et qu'il n'avient souvent Que je m'oubli, pensant [pensif] entre la gent (Couci, XVI)Que vont querant cil fol berger, Qu'il ne viennent à ma dame servir, Qui mieus sauroit le mont [monde] justicier Qu'entre eus trestous d'un pauvre bourg joïr (HUES DE LA FERTÉ Romancero, p. 184)Seignor, par tel maniere, jà nus [nul] n'en soit doutans, Fu meüe la guerre antre Saisnes et Francs (Sax. v)Antre ci que as portes n'i ot arrestoison (ib. VIII)Entre ces affaires, li reis David à un jur levad après meriene [méridienne] ; si se alout [allait] esbaniant [amusant] en un solier (Rois, p. 154)

XIIIe s.Emprès prisrent entr'aus [eux] li baron un parlement à Soissons (VILLEH. VIII)La duchoise sa suer [soeur] entre ses bras la prent (Berte, IX)Puis [elle] dist entre ses dens, que nuls ne l'a oït (ib. LIII)Tant i avoit tresor entre argent et or clair [tant en argent qu'en or] (ib. XCVII)Alons à lui parler, sire, entre vous et moi (ib. CV)Berte fu en la chambre....Entre lui et Symon et Constance s'amie[entre eux trois, elle, Symon et Constance] (ib. CXIX)Et lor dist qu'il venissent en se [sa] meson entre quien et leu [chien et loup] (BEAUMANOIR LXIX, 16)Et por ce il requeroient que li remanans fust partis igalment entrax [entre eux], autant à l'un comme à l'autre (BEAUMANOIR XIV, 12)Monseigneur Imbert de Beaujeu estoit au dehors de l'ost, entre li et [tant lui que] le mestre des arbalestrier (JOINV. 217)Entre les autres [entre autres choses], li manda que il estoit prest de li aidier à conquerre la terre sainte (JOINV. 211)

XVe s.Demeura monseigneur de Hainaut entre les Anglois, qui lui faisoient toujours toute l'honneur et compagnie qu'ils pouvoient (FROISS. I, I, 25)Après diner, un grand hutin commença entre les garçons des Hainuyers et les archers d'Angleterre qui entre eux estoient herbergés, pour occasion d'un jeu de dés (FROISS. I, I, 31)Je veuil que entre nous.... nous en allons notre chemin à mie-nuit.... et le dites aussi l'un à l'autre et tout ce soit tenu en secret (FROISS. II, II, 232)Et à s'entre-embrasser par entre les troux [à l'entrevue de Pecquigny] (COMM. IV, 50)Le roy Edouard estoit beau prince entre les beaulx du monde (COMM. VI, 13)Le duc Philippe lequel entre toutes les maisons du monde aymoit cette maison de Bourbon (COMM. I, 2)

XVIe s.Que si j'eusse esté entre ces nations [chez ces nations] (MONT. Au leçt. p. XII)Arracher d'entre les mains des sergeants (MONT. I, 4)Faire difference entre les faultes qui viennent de nostre faiblesse et celles qui.... (MONT. I, 54)Entre unze heures et midi (MONT. I, 72)Entre les Scythes, quand les devins avoient failly de rencontre (MONT. I, 238)Aux battailles données entre les AEgyptiens et les Perses (MONT. I, 259)Les medecins vivent bien entre les malades (MONT. I, 274)Il y a, entre autres, deux principales especes [d'histoire] (AMYOT Préf. XX, 47)Il fut emporté entre les bras de ses gens dedans la ville (AMYOT Public. 32)Mutius regardant franchement Porsena entre deux yeulx (AMYOT ib. 33)Et furent les uns tuez par les ennemis qu'ilz avoient à dos, les autres par entre eux mesmes (AMYOT Nicias, 39)

ÉTYMOLOGIE

Picard, inter ; provenç. et espagn. entre ; ital. intra ; du latin inter, entre ; sanscrit, antara.

ENTRÉ, ÉE (part. passé d'entrer)[an-tré, trée]

Qui est allé dans. À peine entré dans la maison.

Fig. Jeune homme à peine entré dans la vie.

proposition : lemmes