rechercher :

définitions

épicerie (n.f.)

1.produits d'alimentation courante, que l'on peut conserver.

2.commerce, vente des produits de consommation courante.

3.magasin où l'on vend des produits de consommation courante.

Le Littré (1880)

ÉPICERIE (s. f.)[é-pi-se-rie]

1. Toutes sortes d'épices.

Aussitôt que les Hollandais se virent solidement établis aux Moluques, ils cherchèrent à s'approprier le commerce exclusif des épiceries (RAYNAL Hist. phil. II, 8)

2. Nom donné au commerce non-seulement des épices, mais aussi du sucre, du miel, du café et d'une foule d'autres menus objets de consommation courante. Le commerce de l'épicerie. Il est dans l'épicerie.

3. Se disait autrefois d'un corps de marchands comprenant les épiciers proprement dits, les ciergiers, les apothicaires et les confiseurs.

HISTORIQUE

XIIIe s.Devant l'espicerie vendent de lor espices ; Ce sont saintes paroles, en quoi il n'a nuls vices (RUTEB. 182)

XVe s.En tout plein de lieus l'ont blecié Juifz par leur forcenerie ; Or alon en l'espicerie Oignement pour ly oindre prendre (la Passion de J. C.)

XVIe s.Es petits sacs sont les fines espiceries (COTGRAVE)Rondeaux, virelais.... et autres telles espiceries qui corrompent le goust de nostre langue (JOACH. DU BELLAY Oeuvres, f° 25, dans LACURNE)

ÉTYMOLOGIE

Épicier ; wallon, spessereie ; génev. espicerie ; provenç. especiaria ; espagn. especieria ; portug. especiaria ; ital. spezieria.