rechercher :

définitions

épinard (n.m.)

1.plante potagère, dont on consomme les épaisses feuilles vertes.

Le Littré (1880)

ÉPINARD (s. m.)[é-pi-nar ; le d ne se lie pas ; au pluriel, l's ne se lie pas : des é-pi-nar excellents ; quelques-uns disent des é-pi-nar-z excellents]

1. Plante potagère (chénopodées) (spinacia oleracea, L.). Les épinards ont été apportés d'Orient en Espagne.

Vert d'épinards, jus que l'on retire des épinards cuits et pilés.

Épinard du Malabar, épinard de l'Inde, épinard d'Amérique, nom vulgaire de la baselle rouge (chénopodées) (basella rubra, L.). Épinard de la Chine, nom vulgaire de la baselle blanche.

Épinard-fraise, blette (chénopodées) (blitum virgatum, L.).

2. Fig. Frange, épaulette, gland à graine d'épinards. L'épaulette à graine d'épinards indique un grade supérieur dans l'armée française.

HISTORIQUE

XIVe s.Espinars sont en fevrier et croissent par touffes comme porées (Ménagier, II, 2)

XVIe s.Les espinars sont ainsi appellés à cause de leur graine qui est espineuse, bien qu'il y en ait de ronde sans piqueron ; et des deux, masle et femelle. L'espinar masle, seul, produit la graine : demeurant sterile la femelle, sans faire semences (O. DE SERRES 512)

ÉTYMOLOGIE

Épine, à cause des pointes épineuses du calice fructifère ; wallon, spinâ ; provenç. espinar ; catal. espinac ; espagn. espinaca ; portug. espinafre ; ital. spinace. L'ancien français disait aussi espinoches (DU CANGE, spinarium), espinace (ALEBRANT, f° 18), espinoce (H. DE MONDEVILLE, f° 95, verso). Espinar est dans le Renart, V. 11065, le nom du hérisson.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉPINARD. Ajoutez :

3. Épinard de muraille, un des noms vulgaires de la pariétaire, GUY, l'Algérie, 1876, p. 101.

4. Un des noms de l'épinoche, poisson.