rechercher :

définitions

épouvantable (adj.)

1.qui consterne.

2.très désagréable, insupportable. Un enfant odieux.

3.qui cause de l'épouvante.

4.excessif, violent.

5.qui est à redouter.

6.au-delà de ce qui est supportable; atroce (ex. une douleur insupportable).

7.qui déplaît; qui se montre désagréable.

8.très mauvais.

9.qui provoque l'effroi, le dégoût.

10.trop ignoble pour être nommé.

Le Littré (1880)

ÉPOUVANTABLE (adj.)[é-pou-van-ta-bl']

1. Capable de causer une épouvante. Vision épouvantable. Des cris épouvantables.

Que Cambrai, des Français l'épouvantable écueil, A vu tomber enfin ses murs et son orgueil (BOILEAU Épît. VI)

Des plus puissants États la chute épouvantable, Quand il veut, n'est qu'un jeu de sa main redoutable (RAC. Esth. III, 4)

En achevant ces mots épouvantables, Son ombre vers mon lit a paru se baisser (RAC. Ath. II, 5)

2. Par exagération et en mauvaise part, excessif, monstrueux. Action épouvantable. Laideur épouvantable. C'est épouvantable de se comporter ainsi.

HISTORIQUE

XIIe s.Tu espowentables ies [es] ; e li quels contrestera à tei ? (Liber psalm. p. 102)

XIIIe s.Enfer et trestous les deables Moult laiz et moult espoentables (la Rose, 20508)La noise que il menoient de leur nacaires [timballes] et de leur cors sarrazinois estoit espoventable à escouter (JOINV. 213)

XVe s.Une pestilence de mortalité très grande et très espoentable se bouta en l'ost (FROISS. II, III, 30)

XVIe s.L'espovantable [merveilleuse] magnificence des villes de Cusco et de Mexico (MONT. IV, 17)Ceux dont la puissance leur est espouvantable [les épouvante] (LANOUE 379)

ÉTYMOLOGIE

Épouvanter ; Berry, épouvantible ; provenç. espaventable ; espagn. espantable ; ital. spaventevole.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉPOUVANTABLE. Ajoutez : - REM. Épouvantable signifie capable de causer une épouvante. Par conséquent on ne doit pas dire : Une frayeur épouvantable. à la vérité, épouvantable se dit, par exagération, de ce qui est excessif, monstrueux, mais c'est toujours d'objets qui peuvent causer l'épouvante.