rechercher :

définitions

équivalence (n.f.)

1.qualité de ce qui est équivalent.

2.état d'être essentiellement égal ou équivalent (ex. il est sur un pied d'égalité avec les meilleurs.)

3.égalité essentielle et interchangeabilité.

4.action de regarder comme égal (deux choses).

Le Littré (1880)

ÉQUIVALENCE (s. f.)[é-ki-va-lan-s']

Terme didactique. Qualité de ce qui est équivalent.

L'Église latine n'a pas admis l'équivalence [des deux termes hypostase et substance] (COURNOT Traité de l'enchaînem. de nos connaiss. t. II, p. 446)

Dans le droit universitaire, obtention d'un grade de l'université de France, sans examen ni thèse, par un gradué d'une université étrangère ; on lui accorde l'équivalent du grade qu'il a dans son pays.

Terme de physique. L'équivalence des forces, théorie dans laquelle on démontre que les forces de la nature, ne se perdant jamais, ne font que se convertir en une somme équivalente d'autres forces ; ainsi la lumière se convertit en chaleur, la chaleur en électricité, l'électricité en chaleur, et ainsi de suite.

HISTORIQUE

XIVe s.Nul ne leur peut onques retribuer ceste equivalence (ORESME Eth. 267)

ÉTYMOLOGIE

Équivalent.