rechercher :

définitions

éruption (n.f.)

1.manifestation violente, soudaine de qqch (ex. explosion de joie, de colère).

2.(ellipse)rougeur de la peau.

3.(ellipse)apparition de lésions cutanées (boutons, taches, etc.).

4.(ellipse)éjection de matières volcaniques.

5.(JO)Jaillissement soudain et violent d'un puits en cours de forage.
(Arrêté du 12/01/1973 - date de la publication : 22/09/2000 - éd. commission des sciences et de l'industrie pétrolières)

Le Littré (1880)

ÉRUPTION (s. f.)[é-ru-psion ; en vers, de quatre syllabes]

1. Sortie instantanée et violente. L'éruption d'un volcan.

Fig.

Ces différentes éruptions de la tyrannie, précédées, accompagnées et suivies de terribles secousses, se distinguent toutes, comme celles de l'Etna, par des traces effrayantes (BARTHÉLEMY Anach. ch. 61)

2. Terme de médecine. Évacuation abondante de sang, d'humeur. Éruption de sang, de pus.

Sortie de taches, de pustules, de boutons, etc. qui paraissent à la peau. Éruption de petite vérole. Éruption cutanée.

3. Eruption des dents, la crise dans laquelle les premières dents sortent de l'alvéole.

Le temps où l'on doit les sevrer est indiqué par l'éruption des dents (J. J. ROUSS. Ém. I)

Par extension.

Un chêne droit et sans branches jusqu'à la hauteur de quinze pieds, scié à quatorze, afin d'éviter les défauts du bois causés par l'éruption des branches (BUFF. Expir. sur les végét. 1er mém.)

REMARQUE

ÉRUPTION, IRRUPTION. Deux mots que l'on confond quelquefois, qui ont le même radical, mais qui diffèrent par le préfixe. Le premier de ces préfixes exprime la sortie, et l'autre l'entrée. Éruption indique que quelque chose se fait jour au dehors : l'éruption de la lave d'un volcan. Irruption indique que quelque chose se précipite dans : l'irruption des barbares dans l'empire ; l'irruption de la mer dans les terres.

HISTORIQUE

XVIe s.Les fleurs blanches cessent à l'eruption des mois [menstrues] (PARÉ XVIII, 68)

ÉTYMOLOGIE

Lat. eruptionem, de erumpere, sortir avec violence, de e, et rumpere (voy. ROMPRE).