rechercher :

définitions

essouffler (v. trans.)

1.mettre hors d'haleine.

essouffler (v. pron.)

1.perdre son souffle; se fatiguer.

2.(figuré)ne pas pouvoir tenir un rythme, aller plus lentement.

Le Littré (1880)

ESSOUFFLER (v. a.)[è-sou-flé]

1. Mettre hors d'haleine par une course ou une ascension rapide. Si vous ne retenez pas votre cheval, vous l'essoufflerez.

2. S'essouffler, v. réfl. Perdre haleine. Je me suis essoufflé à monter cet escalier.

Tout homme qui s'essouffle dans le travail fait plus que sa force ne lui permet (LA QUINTINYE Jardins, I, 4)

HISTORIQUE

XIIe s.Mais la ventaille [du haume] [elle] ne li velt [veut] pas noer, S'il a mestier [besoin], por le miex essofler [lui donner plus d'air], Et que delivres peüst li bers [le vaillant] aler (Bat. d'Aleschans, v. 4824)

ÉTYMOLOGIE

Es- préfixe, et souffler.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ESSOUFFLER. - HIST. Ajoutez :

XIIIe s.Bien soies tu venus, Robin ; C'as tu qui ies si essouflés ? - Que j'ai ? Las ? je sui si lassés Que je ne puis m'alaine avoir (Théâtre franç. au moyen âge, Paris, 1834, p. 110)