rechercher :

définitions

estampille (n.f.)

1.empreinte qui atteste l'authenticité d'un document.

estampille

1.résultat de l'impression au moyen d'un tampon.

Le Littré (1880)

ESTAMPILLE (s. f.)[è-stan-pi-ll' ; ll mouillées, et non è-stan-pi-ye]

1. Empreinte appliquée sur des lettres, brevets, diplômes, etc. pour en constater l'authenticité.

La Roche suivit le roi d'Espagne, fut son premier valet de chambre et eut son estampille [sceau d'acier sur lequel est gravée la signature du roi] 25 ans jusqu'à sa mort (SAINT-SIMON 85, 115)

2. Marque attestant la provenance de certaines marchandises.

3. Marque apposée à des livres pour indiquer la bibliothèque à laquelle ils appartiennent, et aussi pour leur permettre de circuler. Estampille du colportage.

4. Instrument avec lequel on fait les estampilles.

Par condescendance pour la délicatesse timorée du roi, il fut ordonné qu'en cas de refus de sa part, on suppléerait à sa signature par une estampille qui l'imiterait (CONDILLAC Étud. hist. II, 6)

ÉTYMOLOGIE

Diminutif d'estampe.

ESTAMPILLÉ, ÉE (part. passé.)[è-stan-pi-llé, llée, ll mouillées, et non è-stan-pi-yé, yée]

Des livres estampillés.

ÉTYMOLOGIE

Estampille.

proposition : lemmes