rechercher :

définitions

étançon (n.m.)

1.chacune des deux pièces latérales où sont fixés les barreaux d'une échelle.

2.(technique)pièce de bois placée verticalement pour soutenir qqch.

Le Littré (1880)

ÉTANÇON (s. m.)[é-tan-son]

Pièce de bois qu'on met pour soutenir un mur ou des terres minées.

Terme de paumier. Tringle plate de bois de tilleul dont est garni le manche de la raquette.

Terme de marine. Nom de pièces de bois posées debout, sous les baux, et qui servent, pendant que les vaisseaux sont amarrés dans les ports, à les soutenir et à en diminuer la fatigue.

Terme d'imprimerie. Pièce de bois servant à maintenir la presse inébranlable dans sa manoeuvre.

HISTORIQUE

XIIIe s.Ly carette d'estanchons de set pieds ou de huit jusques à onze pieds doit un denier (TAILLIAR Recueil, p. 470)

XIVe s.Et vault mieulx tendre rois [rets] à fourches que aux estançons pour trois causes.... (Modus, f° XLVII)

XVe s.Et quand ils retournerent dans la douce Escosse, ils trouverent tout le pays detruit ; mais les gens du pays n'en faisoient nul compte et disoient que sur six ou huit estançons ils auroient fait tantost nouvelles maisons (FROISS. II, II, 238)

ÉTYMOLOGIE

Wallon, stanson ; de l'anc. fr. estance, appui, soutien (comp. ESTANCIA), de l'anc. verbe estant, qui se tient (voy. ESTER).